Foire aux questions

1- Pourquoi un changement de gouvernance dans les transports collectifs ?

La nouvelle gouvernance des transports collectifs dans la grande région métropolitaine de Montréal découle du projet de loi 76 (Loi modifiant principalement l’organisation et la gouvernance du transport collectif dans la région métropolitaine de Montréal), adopté par l’Assemblée nationale du Québec en mai 2016.

En réduisant le nombre d’organismes de transport de 16 à 5, le nouveau modèle, inspiré des meilleures pratiques au Canada et ailleurs dans le monde, permettra notamment une planification plus efficace des transports et une approche simplifiée pour les clientss.

2- Comment cette nouvelle gouvernance va-t-elle fonctionner ?

Le 1er juin 2017 marquera le début de la transformation des transports collectifs dans la grande région métropolitaine de Montréal alors que deux nouvelles entités prendront la relève de l’Agence métropolitaine de transport (AMT) et des organismes de transport des couronnes Nord et Sud du territoire:

  • l’Autorité régionale de transport métropolitain (ARTM) sera responsable de la planification, de l’organisation et du financement des services de transport collectif pour la région métropolitaine de Montréal ;
  • le Réseau de transport métropolitain (RTM) aura la responsabilité d’exploiter, sur l’ensemble de son territoire, les services de transport collectif réguliers par autobus et trains de banlieue, incluant le transport adapté pour les personnes handicapées et à mobilité réduite.

* Le territoire du RTM est constitué de ceux de la Communauté métropolitaine de Montréal
(82 municipalités), de la réserve indienne de Kahnawake et de la Ville de Saint-Jérôme.

3- Est-ce que la nouvelle gouvernance touchera également les sociétés de transport comme la STM, le RTL et la STL ?

Les organismes de transport des couronnes Nord et Sud, ainsi que l’AMT seront fusionnés pour créer le Réseau de transport métropolitain (RTM). Le RTM agira comme exploitant de transport collectif, sur mandat de l’Autorité régionale de transport métropolitain (ARTM).

Il en va de même pour la Société de transport de Montréal (STM), le Réseau de transport de Longueuil (RTL), et la Société de transport de Laval (STL), qui continueront de fournir leurs services respectifs.

 4- À court terme, quels seront les changements pour les clients ?

L’implantation de la nouvelle gouvernance des organismes de transport collectif n’affectera pas la livraison d’un service de qualité pour les clients.

L’intégration de l’AMT et des organismes de transport des couronnes Nord, et Sud au sein du RTM se fera de façon progressive. Ainsi, dès le 1er juin 2017, les services de transport régulier et de transport adapté, les titres de transport, la tarification, les horaires et autres politiques demeureront inchangés.

Par la suite, tout changement sera communiqué à l’avance à la clientèle.

  5- Les Services à la clientèle des CIT et de l’AMT seront-ils toujours en fonction ?

À compter du 1er juin 2017, les services à la clientèle de l’AMT et des organismes de transport des couronnes Nord et Sud du territoire, seront toujours en fonction, et répondront aux clients aux numéros et adresses habituels.

Pour voir nos coordonnées.

 La mise en place du RTM se fera de façon progressive afin de permettre une intégration harmonieuse des organismes de transport des couronnes Nord et Sud et de l’AMT au sein du RTM, et de maintenir un service à la clientèle de qualité.

6- Quels organismes de transport verront leurs services intégrés au RTM le 1er juin ?

TRANSPORT RÉGULIER

  • L’Agence métropolitaine de transport
  • CIT Chambly-Richelieu-Carignan (Blus)
  • CIT de la Vallée-du-Richelieu (CITVR)
  • CIT Haut-Saint-Laurent (CITHSL)
  • CIT la Presqu’Île
  • CIT Laurentides (CITL)
  • CIT Le Richelain
  • CIT Roussillon
  • CIT Sorel-Varennes (CITSV)
  • CIT Sud-Ouest (CITSO)
  • MRC Deux-Montagnes (l’Express d’Oka)
  • MRC Les Moulins (Urbis)
  • MRC L’Assomption
  • OMIT Sainte-Julie

TRANSPORT ADAPTÉ

  • CIT Laurentides
  • Handi-Bus (Chamblyt-Richelieu-Carignan)
  • MRC L’Assomption
  • MRC Marguerite-d’Youville
  • Régie intermunicipale du transport adapté de la Vallée du Richelieu (RITAVR)
  • TARSO (Candiac)
  • Transport accès (Châteauguay)
  • Transport Soleil (Vaudreuil-Dorion)

7- Quel sera le territoire desservi par les nouvelles organisations ?

À compter du 1er juin, l’ARTM et le RTM desserviront le territoire de la Communauté métropolitaine de Montréal (82 municipalités), en plus de la réserve indienne de Kahnawake et de celui de la Ville de Saint-Jérôme.

 

 

 

 

 

 

 

 

8- Quelles sont les adresses Web des nouvelles organisations ?

Pour en savoir plus sur les nouvelles entités, visitez les sites Web qui seront en ligne à compter du 1er juin :

artm.quebec
rtm.quebec

 9- Comment le transport adapté sera-t-il intégré au RTM ?

Le transport adapté est une priorité pour le Réseau de transport métropolitain (RTM).

Comme pour les autres organismes de transport des couronnes Nord et Sud, l’intégration du transport adapté au sein du RTM se fera de façon progressive.

Il est donc important de rappeler qu’au 1er juin 2017, aucun changement ne sera effectué dans la livraison du service : le territoire desservi, les transporteurs, et les coordonnées pour rejoindre ce service demeureront les mêmes.

Les clients seront avisés à l’avance par une communication spécifique et ciblée de tout changement ou modification du service.

10- Est-ce que les tarifs des services de transport collectifs seront simplifiés, comme annoncé, dès le 1er juin?

À court terme, les tarifs des différents services offerts par le RTM ne changeront pas. De même, les abonnements aux différents services OPUS se poursuivront tels qu’ils le sont présentement, sans action requise de la part des clients.

Les clients seront avisés à l’avance par une communication spécifique et ciblée, de tout changement ou modification des tarifs ou des abonnements.

Nouvelle gouvernance du 1er juin 2017